Déclaration d'indépendance des Etats-Unis
du 4 juillet 1776



Thomas Jefferson, auteur de la Déclaration d'Indépendance
avec John Adams et Benjamin Franklin

Ce texte est aussi révolutionnaire aujourd'hui qu'il l'était il y a plus de deux siècles.
Il exprime les valeurs des "Lumières" qui sont les fondements des droits de l'homme et de la démocratie authentique, et que notre société est en train d'oublier...


(extraits)

Nous tenons comme évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes:

Tous les hommes sont créés égaux;
ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables;
parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur.

Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés.

Toutes les fois qu'une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir et d'établir un nouveau gouvernement, en le fondant sur les principes et en l'organisant en la forme qui lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur.

La prudence enseigne, à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l'expérience de tous les temps a montré, en effet, que les hommes sont plus disposés à tolérer des maux supportables qu'à se faire justice à eux-mêmes en abolissant les formes auxquelles ils sont accoutumés.

Mais lorsqu'une longue suite d'abus et d'usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future.

L'histoire du roi actuel de Grande-Bretagne est l'histoire d'une série d'injustices et d'usurpations répétées, qui toutes avaient pour but direct l'établissement d'une tyrannie absolue (...).

Pour le prouver, soumettons les faits au monde impartial:

Il a refusé sa sanction aux lois les plus salutaires et les plus nécessaires au bien public.

Il a défendu à ses gouverneurs de consentir à des lois d'une importance immédiate et urgente. (...)

Il a rendu les juges dépendants de sa seule volonté (...).

Il a créé une multitude d'emplois et envoyé dans ce pays des essaims de nouveaux employés pour vexer notre peuple et dévorer sa substance.

Il a entretenu parmi nous, en temps de paix, des armées permanentes sans le consentement de nos législatures. (...)

Il s'est coalisé avec d'autres pour nous soumettre à une juridiction étrangère à nos Constitutions et non reconnue par nos lois, en donnant sa sanction à des actes de prétendue législation ayant pour objet: (...)

de détruire notre commerce avec toutes les parties du monde;

de nous imposer des taxes sans notre consentement;

de nous priver dans plusieurs cas du bénéfice de la procédure par jurés;

de nous transporter au-delà des mers pour être jugés à raison de prétendus délits;

d'abolir nos lois les plus précieuses et d'altérer dans leur essence les formes de nos gouvernements;

de suspendre nos propres législatures et de se déclarer lui-même investi du pouvoir de faire des lois obligatoires pour nous dans tous les cas quelconques.
 

Dans tout le cours de ces oppressions, nous avons demandé justice dans les termes les plus humbles; nos pétitions répétées n'ont reçu pour réponse que des injustices répétées.

Un prince dont le caractère est ainsi marqué par les actions qui peuvent signaler un tyran est impropre à gouverner un peuple libre.
 

 le texte intégral sur Wikipedia

 

 

THEMES ASSOCIES
 

La fin programmée de la démocratie

Nous vivons depuis dix ans un changement radical du type de régime politique dans les pays occidentaux, avec l'avènement d'un nouveau pouvoir, celui des réseaux économiques et financiers.Voici les raisons pour lesquelles nous pouvons dire que nous ne sommes déjà plus tout à fait en démocratie.

 

Vers une criminalisation du citoyen ordinaire

Nous assistons actuellement à une dérive inquiétante du Droit pénal. Plusieurs nouvelles lois visent un même but: condamner le citoyen ordinaire à la prison, même lorsqu'il n'a commis aucun crime...

 

L'émergence du libéral-fascisme

Avec les lois Perben et les nouvelles méthodes policières instituées par Nicolas Sarkozy, on assiste en France comme aux Etats-Unis à l'émergence d'une nouvelle tendance politique: le "libéral-fascisme"...

 

Restaurer la démocratie

Ces dernières années, la démocratie et les libertés n'ont cessé de se réduire dans les pays occidentaux, sous le double prétexte du terrorisme et de la délinquance. Il est désormais temps d'exiger la restauration de la démocratie.

 

La Déclaration des Droits de l'Homme de 1789

Ce texte fondateur de la démocratie dans le monde est toujours révolutionnaire, tant ces droits de l'homme sont aujourd'hui bafoués dans les pays qui se disent démocratiques.

 

10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution

Les causes de la révolution de 1789 sont à nouveau réunies: injustices criantes et accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés.

 

Revendications citoyennes

Des mesures à exiger de nos gouvernements: nouveaux droits de l'homme, respect de l'environnement, priorité donnée à l'homme plutôt qu'à l'économie...

 

Programme politique

Quelques mesures au-delà des idéologies et des clivages droite-gauche pour inspirer des partis politiques en panne d'idées...