SEDNA

Champ magnétique

?

Température moyenne

?

Distance au soleil (UA)

70 à 1000

Atmosphère

?

 

 

Diamètre (Terre=1)

0,12

Activité tellurique

?

Eau

?

Masse (Terre=1)

?

Activité chimique

?

Oxygène

?

Densité (Terre=1)

?

Activité météorologique

?

Durée d'une année

10500 ans

Gravité (Terre=1)

?

 

Activité biologique

?

Durée d'une journée

?

Inclinaison de l'axe

?


Les astronomes ont découvert une dixième planète dans le système solaire. Elle a été officiellement baptisée "Sedna", du nom d'une déesse de la mythologie des Eskimos des îles Tongua.

D'une taille légèrement inférieure à celle de Pluton, Sedna a une orbite très éliptique. Sa distance au Soleil varie de 70 fois la distance Terre-Soleil (soit environ 2 fois plus loin du Soleil que Pluton) jusqu'à 1000 fois la distance Terre-Soleil au plus loin. Sedna se déplace donc entre la ceinture d'astéroïde située au-delà de Pluton (la ceinture de Kuiper) et le nuage de Oort, une sphère diffuse composée d'astéroïdes, de roches et de glace. Le nuage de Oort englobe le système solaire aux confins de l'espace interstellaire, 300 fois plus loin que Pluton.

l'orbite de Sedna
par rapport au nuage de Oort...
... et par rapport aux orbites des
autres planètes du système solaire

Avec son orbite très excentrée, Sedna met 10.500 ans à faire le tour du Soleil. Bien que seule une faible lueur soit visible par les télescopes, les chercheurs ont déterminé que la planéte était de couleur rougeâtre, ce qui peut indiquer une forte proportion de fer dans sa composition.

Autant d'élements qui rapellent le mythe de Nibiru, la 10è planète décrite par les Sumériens et censée croiser tous les 10.000 ans l'orbite de la Terre, en provoquant de violents cataclysmes. Astronomiquement, cela serait possible dans le cas d'une planète massive ou avec une forte densité en fer et un champ magnétique très puissant qui perturberait le champ magnétique terrestre et les mouvements du fer en fusion à l'intérieur de la Terre. L'accélération de ce mouvement aurait pour effet de déchirer littéralement l'écorce terrestre, provoquant de gigantesques séismes. Et la date de retour annoncée de Niburu est... 2012.

Mais si les informations officielles sont exactes, la masse de Sedna ne correspond pas aux descriptions de Nibiru. Son diamètre serait à peine supérieur à celui de Quaoar, un gros astéroïde légèrement trop petit pour être considéré comme une planète (Quaoar est situé à peu près à la même distance du Soleil que Pluton dont il coupe périodiquement l'orbite).

Autre élément rassurant, la distance qui nous sépare de Sedna au plus près de son orbite serait beaucoup trop grande pour menacer la Terre.

  


La dimension de Sedna par rapport à la Terre
et à d'autres objets du système solaire...

 



Le système solaire, tel qu'il serait vu de Sedna

 

     les autres planètes et satellites...